Info Guarana  complément alimentaire   Suite
complément alimentaire
Guarana information produit  

 
Guarana information produit    
Guarana information produit  
Le Guarana, le fruit sain et bienfaisant, plein de bonnes vertues !



Description et habitat

Le Guarana est un arbrisseau sarmenteux grimpant qui pousse le long des arbres dans la forêt et peut atteindre 12 mètres de hauteur. Après la floraison, la plante produit des grappes de fruits. Le fruit est une capsule de couleur rouge et orangée, qui, arrivée à maturité, s'ouvre partiellement en laissant apparaître les semences, enveloppées en partie d'une pellicule blanche. Les semences ont des formes arrondies, sont noires et brillantes.

Le Guarana est originaire de l'Amazonie brésilienne, et plus particulièrement du Moyen Amazonas, compris entre les fleuves Madeira et Tapajos, sur le territoire ancestral des Sateré-Mawé. Il est cultivé dans la région amazonienne, ainsi que dans les états du Mato Grosso et de Bahia.

Ce sont les Sateré-Mawé qui, les premiers, eurent l'initiative de cultiver cette plante grimpante sauvage. Ils ont mis en place un processus de conservation qui préserve les qualités exceptionnelles du Guarana natif et qui est maintenant adopté par les communautés caboclos.

La clé de ce processus est une torréfaction lente dans des fours en argile qui permet de déshydrater les graines sans les oxyder (au contraire des fours en fer). La torréfaction est réalisée sur un feu doux et dure au moins 8h. Après avoir été lavées et torréfiées, les graines libèrent les amandes qui sont traditionnellement broyées avec de l'eau pour obtenir une pâte. Celle-ci est malaxée puis roulée en bâtons qui sont fumés quelques mois. Durant toute l'année, les bâtons sont râpés dans de l'eau pour obtenir une boisson.

Récemment, la production de Guarana a nettement augmenté, principalement en raison du grand intérêt commercial pour la fabrication de boissons gazeuses. Cependant, la culture de Guarana sélectionné, avec des engrais et pesticides, produit des effets néfastes sur l'environnement et réduit la biodiversité naturelle du Guarana dans la région native de celui-ci.

Par ailleurs, la torréfaction industrielle dans des fours en fer ou bien le séchage au soleil réduisent considérablement ses propriétés.


Utilisations traditionnelles

Consommé depuis des siècles par les peuples d'Amazonie, et notamment par les Sateré-Mawé, Munduruku, Parintintins, entre autres, le Guarana a principalement été utilisé comme stimulant et comme astringent pour soulager les diarrhées chroniques.

Agissant comme coupe-faim et énergisant, il est depuis toujours utilisé par ces peuples en substitut de la nourriture, pendant les longues courses en forêt et les déplacements prolongés.

Au cours des siècles, les nombreux bienfaits du Guarana ont été transmis aux explorateurs et colons. Dans les années 1940, les chercheurs européens ont commencé à étudier le Guarana (en France et en Allemagne), révélant le bien-fondé des usages traditionnels pour soulager les fièvres, maux de tête, crampes et comme tonique énergisant.

Aujourd'hui, le Guarana est réputé pour augmenter la vigilance mentale, combattre la fatigue, augmenter la résistance et l'endurance physique.

Le Guarana est consommé comme tonique naturel par des milliers de brésiliens, qui pensent qu'il aide à surmonter la fatigue due à la chaleur, à combattre le vieillissement prématuré, à désintoxiquer le sang, et qu'il est utile dans les cas de gaz intestinaux, d'obésité, de dyspepsie, d'artériosclérose et pour soulager les migraines. Le Guarana est aussi considérée comme une plante adaptogène.

En cosmétique, le Guarana est également utilisé dans les produits de soin corporel pour ses propriétés tonifiantes et astringentes, pour réduire la cellulite et comme ingrédient dans les shampoings pour cheveux gras ou contre la chute de cheveux.

Dans l'industrie alimenaire, les graines de Guarana sont utilisées dans la fabrication de barres énergétiques, de boissons énergisantes tels que boissons gazeuses, sirops, jus de fruits.


Utilisations actuelles et principes actifs

Le botaniste allemand Theodore von Martius a réalisé la première étude chimique des graines de Guarana dans les années 1700. Il a isolé une substance amère, cristalline, ayant une action physiologique remarquable. Von Martius baptisa cette substance guaranine. La guaranine est probablement de la caféine liée à un tanin ou à un phénol. Dans les plantes vivantes, les xanthines sont liées à des sucres, phénols et tanins, et sont libérées ou déliées durant le processus de torréfaction.

Principes actifs:
Les graines de Guarana contiennent 4 à 8% de (guaranine) caféine, de la théophylline (xanthine), de la théobromine, de l'acide salicylique (principe actif de l'aspirine), des vitamines (B1-B6-PP), des oligo-éléments et acides aminés.

Elles contiennent aussi de grandes quantités d'alcaloïdes, terpènes, tanins, flavonoïdes, amidon, saponines et des substances résineuses.

La théophylline, que l'on trouve par exemple en grande quantité dans le thé vert, est un alcaloide, principale substance active des feuilles de thé, d'où elle tire son nom. Elle contribut significativement à l'activité positive du Guarana. Les propriétés bronchodilatatrices de la théophylline sont utilisées en médecine dans le traitement de l'asthme. Elle renforce les muscles respiratoires et possède une action cardiaque inotrope positive. De plus, accélère l'activité du système nerveux et stimulent l'humeur (effet psychoanaleptique), augmente la vigilance et atténue la sensation de fatigue. Elle a aussi une action diurétique.

La théobromine est présente dans le cacao et donc dans le chocolat dont elle est le principal alcaloïde, et elle est une des causes des effets positifs du chocolat sur l'humeur. La théobromine est un stimulant doux, à effet durable, ayant une action positive sur l'humeur. Elle a aussi un effet cardiostimulant et a été récemment reconnu comme un antitussif supérieur à la codéine. Elle agit également comme vasodilatateur dont la conséquence principale est la diminution de la pression artérielle car il y a plus de place disponible au sang pour circuler. Cela permet également une meilleure oxygénation au niveau cérébral, d'où l'utilisation du Guarana pour améliorer la concentration et l'effort intellectuel.

L'usage du Guarana comme un tonique énergisant, pour l'acuité mentale et pour augmenter la mémoire à long terme a été récemment validé par les scientifiques. L'étude a révélé qu'un extrait de la graine entière agissait davantage qu'un dosage équivalent d'extrait de caféine ou de ginseng.

Un groupe de recherche brésilien a étudié l'effet apparent du Guarana pour augmenter la mémoire et a conclu que cet effet serait lié aux huiles essentielles présentes dans la graine.

Le Guarana (souvent en combinaison avec d'autres plantes) est aussi utilisé pour faciliter la perte de poids, en créant une sensation de plein et grace à un effet thermogénique doux.

Le Guarana est aussi traditionnellement utilisé au Brésil et parfois en Europe pour soulager les maux de tête et migraines. Une étude de 1997 a révélé que la graine a une action de soulagement de la douleur, ce qui peut expliquer son usage non seulement pour les maux de tête mais aussi pour les névralgies, lumbago et rhumatismes.

Les propriétés antibactériennes du Guarana contre E. coli et Salmonella ont été documentées aussi.

Le Guarana a également démontré des propriétés anti-oxydantes, les chercheurs ont conclu : " Le Guarana a un effet antioxydant parce que même à de faibles concentrations (1.2mcg/ml), il inhibe le processus de peroxydation des lipides. "

En 1989, un brevet U.S. a été déposé sur un extrait de graine de Guarana qui était capable d'inhiber l'agrégation des plaquettes (réduisant la viscosité du sang). Le brevet décrit la capacité du Guarana à prévenir la formation de caillots sanguins et à aider à la décomposition de caillots déjà formés.


Composition :
Adénine, allantoïne, alpha-copaène, anéthol, caféine, carvacrol, caryophyllène, catéchines, acide catechutannic, choline, dimethylbenzene, dimethylpropylphenol, estragol, glucose, guanine, hypoxanthine, limonène, mucilage, acide nicotinique, proanthocyanidins, protéine, résine, acide salicylique, amidon, sucrose, acide tannique, tanins, théobromine, théophylline, timbonine et xanthine.

Les études de toxicité sur des animaux (1998) ont montré que le Guarana est non toxique, même à forte dose (jusqu'à 2g/kg du poids du corps). Une toxicité a été reportée chez un seul humain : une femme qui avait un problème cardiaque sévère (valve prolapsus valvulaire mitrale).


Contre-indications :
Ne pas utiliser durant la grossesse ou l'allaitement. Comme toutes les plantes qui contiennent de la caféine, le Guarana n'est pas conseillé pour les personnes souffrant d'hypertension, de problèmes cardiaques, de diabète, d'ulcères ou épilepsie.


Interactions médicamenteuses :
Le Guarana pourrait potentialiser les médicaments anticoagulants comme le Warfarin. Il pourrait susciter des effets contraires (maux de tête) s'il est utilisé avec des MAO inhibiteurs
[Guarana-information]

  Haut de Page  Suite
Accueil  Info Açai  Açai  Acerola  Info Acerola  Packs haute vitalité  Guarana  Info Guarana  Muirapuama  Info Muirapuama 
© AlpeSite  MagKit